Dans mon précédent article, je me questionnais sur l’année à venir et je mentionnais mon départ (très) imminent en séjour Erasmus à Grenade, en Espagne. Pour partager mon expérience avec mes proches mais également tous mes autres voyages avec les lecteurs, j’ai décidé de créer un blog trilingue: Maëva’s Mapa Mundi.

Maëva’s Mapa Mundi, c’est quoi?

Je vous laisse lire le début de l’article ici :

« Comme vous vous en doutez, je m’appelle Maëva. J’ai 20 ans et je suis étudiante en langues. Mapa Mundi, c’est le projet que je vais tenter de développer cette année. L’idée m’est venue au moment de partir en Erasmus en Espagne, à Grenade. Après trois ans en licence de Langues Etrangères Appliquées Anglais-Espagnol, je me suis dit que ça serait une bonne idée d’écrire un blog sur mes petites aventures pour que mes proches puissent les suivre.  Mes articles pourraient également se muer en conseils pour les futurs étudiants qui souhaiteraient partir en Erasmus, je servirai donc de cobaye pour qu’ils ne se retrouvent pas dans les mêmes galères que moi. Car croyez-moi, je les vois déjà arriver ! Je veux aussi partager mes autres voyages, mes petites découvertes personnelles et mes bonnes adressées végéta*ienne chinées durant mes périples. »

La suite de l’article et le blog c’est par ici.

Soyez indulgents, ce n’est encore qu’un bébé, mais il va grandir au fil des mois. Je garde les mêmes comptes Twitter et Instagram pour ce blog mais j’ai néanmoins une nouvelle page facebook, Maëva’s Mapa Mundi que vous pouvez liker ici. (ça me ferait très plaisir, oui oui.) J’avais fait l’erreur lors de ma rapide, maigre et défunte aventure youtube de tout poster sur la même page, à savoir Maëva Catalano. J’ai (sagement) décidé que cette page devait rester uniquement celle de mes projets d’écriture, pour mes voyages et ma vie quotidienne c’est donc chez Maëva’s Mapa Mundi que ça se passe.

Je ne sais pas encore ce qu’il adviendra du blog, si il consumera tout mon temps et prendra le pas sur la « vraie » écriture car ce blog trilingue est un challenge énorme. Mais je sais que c’est une façon de continuer à écrire, de partager et d’éviter la page blanche. J’espère de tout cœur que vous me suivez dans cette nouvelle aventure.

%d blogueurs aiment cette page :