Homewrecker, (littéralement, « casseur de baraque », « fouteur de merde » ou encore dans un autre contexte « briseur de couple ») est une envie de dystopie qui me suit depuis un moment.

Un prologue que j’ai eu envie d’écrire depuis des mois, voire des années. Un concours de nouvelles du CROUS (allez y jeter un œil si vous pouvez cher-es étudiant-es!) sous le thème « Révolution » m’a décidé à enfin sauter le pas. Si la nouvelle (intitulée alors « Le Sang Bleu », n’a pas remporté le prix, elle m’a permise de commencer à exploiter la trame de l’histoire et les futures aventures de Charlie.

Je vous présente donc Charlie X, un jeune homme qui a toujours porté les traits de l’acteur Jack O’Connell dans ma tête. (Vous le connaissez sans doute en tant que Cook dans Skins ou encore dans ses rôles pour Invincible ou Money Monster.)

Je vous laisse le résumé ci-dessous:

« Charlie X a grandi dans une base militaire. Ce n’est pas un enfant comme les autres. Comme ses semblables, c’est un « Nuke »: une arme nucléaire, au sang radioactif que les « Combi », les autres, utilisent pour leur énergie : électricité, technologie… son sang est une véritable mine d’or. Un or vert. Affaibli par les traites quotidiennes et le système; Charlie n’a jamais eu une once d’espoir de se sortir de ce cauchemar. Mais aujourd’hui, cela va changer. Car ils lui ont pris sa sœur, Lily. Et ils vont payer. »

(Jack O'connell dans le film Starred Up/Les poings contre les murs, que je vous recommande

(Jack O’connell dans le film Starred Up/Les poings contre les murs, que je vous recommande.)

Le projet ne devrait pas voir le jour avant 2020, (d’abord je dois finir #BonjourHappiness, et une suite d’un de mes romans déjà parus, je suis sûre que vous savez duquel je parle…) mais je voulais quand même vous partager ce petit extrait, qui je l’espère, vous donnera envie d’en savoir plus.

J’ai personnellement hâte de retrouver Charlie et par la même occasion, la dystopie. C’est vraiment un genre que j’adore écrire et qui me passionne. Sûrement mon côté un peu sadique. Ce projet sera beaucoup plus noir et cru que les précédents.

La couverture n’est qu’une première ébauche de ce qu’on peut faire rapidement en une petite heure sur photoshop.

Inspirations/ du même genre: Mystic City, Delirium, The 100, Le Labyrinthe etc.

Musiques d’ambiance : Homewrecker (Marina), Bad Guy (Billie Ellish), Sucker For Pain (Lil Wayne, Wiz Kalifa, Imagine Dragons), Dark Times (The Weeknd, Ed Sheeran), Heroes (David Bowie), Roots (Image Dragons), Survivor (2WEI), I’m Still Standing (Taron Egerton) etc.

Bonne lecture!

Bonne lecture!

%d blogueurs aiment cette page :